rando-marche.fr

 

 Pic du Canigou (2784m)

Arête du Quazemi

L'arête du Quazémi nous offre un joli parcours de crête, jamais difficile et aux échappatoires nombreux vers le Pla du Cady.

La course est un peu courte comparativement au temps d'approche et de descente, et le rocher n'est pas très bon. Mais qu'importe, le parcours de l'arête du Quazémi demeure une façon très ludique et élégante d'aborder le Pic du Canigou en restant jusqu'au dernier moment loin de la foule qui s'étire tout au long de la voie normale.

Au sommet du Canigou, un magnifique panorama nous attend.

Réalisé en juillet 2009
Réalisé en octobre 2009
Dernière modification le 22/03/2014
  • Situation
    : Pyrénées-orientales > Prades > Col de Jou
  • Cotation alpinisme
    AD
  • Cotation escalade
    : 4b
  • Cotation de sérieux
    II
  • Type de terrain
    : Arête
  • Orientation principale
    : SW
  • Distance
    : 16 km
  • Dénivelée
    : 1100 m
  • Dénivelé de difficulté
    : 100 m
  • Altitude maximale
    : 2784 m
  • Horaire
    : 2h45 + 2h +2h30
  • Cartes
    : Top25 2349ET
    Pyrénées n°10 Canigou
  • Type d'itinéraire
    : Boucle
Accès
Coordonnées GPS: 42° 30' 0'' N / 2° 24' 0.5'' E

Depuis Prades, emprunter la N116 jusqu'à Villefranche-de-Conflent, puis la D116. Passer Vernet-les-Bains et Casteil puis rejoindre le col de Jou.

L'accès au parking de Mariailles et réglementé: entre les premières neiges et le 15 mai (dates variables) la piste est fermée aux véhicules. Compter alors 1h30 de marche depuis le col de Jou en montant par le sentier de découverte.
Du 1er juillet au 31 août (dates approximatives) la piste ferme au parking du Randé. Compter environ 30mn  de marche pour se rendre à Mariailles.
En dehors de ces périodes la piste est ouverte jusqu'à Mariailles. A terme, la piste sera sans doute définitivement fermée au-delà du parking du Randé.
Attention à l'amende particulièrement salée en cas d'infraction.
Difficultés

Beaucoup de blocs instables sur l'arête, surtout en seconde partie.
Le parcours d'arête peut être réaliser en corde tendue si on est suffisamment à l'aise, en protégeant sur becquets.
Au retour, la cheminée peut être descendue facilement pour tout bon marcheur. Attention  aux chutes de pierres provoquées par les autres randonneurs.

Descriptif
Approche   distance: 7km ; dénivelé: +1000m; durée: 2h45

0h00 Parking du refuge de Mariailles (1720m)
Suivre au Sud le sentier commun au GR10 et GR36 (balisé rouge et blanc) qui passe à droite du refuge pastoral et descend doucement à travers bois.

0h10 Torrent de Llipodère (1686m)
Le sentier traverse le torrent et continue à gauche.
Plus loin, 2 lacets précèdent le ravin des Septs Hommes (1840m). Le sentier se poursuit à gauche (Nord-Est) et rejoint le Col Vert.

0h40 Col Vert (1861m)
Continuer à droite (Direction Est) sur le sentier toujours bien balisé et qui s'élève doucement. Passer des zones  d'éboulis pour rejoindre le ruisseau de Cady.

1h10 Ruisseau de Cady (1964m)
Traverser à gué et poursuivre à gauche toujours sur le GR10 pendant une quinzaine de minutes.

1h25 Bifurcation (2030m)
On rejoint un carrefour. Abandonner le GR10 qui se poursuit tout droit et prendre à droite le GRT83 en direction du refuge Arago et du Pic Canigou (indiqué par un panneau).

1h45 Refuge Arago (2123m)
Petite cabane de 5 places. Source à proximité.
Poursuivre environ 50m sur le sentier balisé, puis le quitter pour entamer la boucle.
S'élever hors sentier à gauche, en direction du Quazémi de Dalt au Nord-Est.
La montée est peu agréable, dans les rhododendrons, puis à travers les blocs rocheux.

2h45 Quazemi de Dalt (2721m) 

Itinéraire   distance: 0.7km ; dénivelé: +100m; durée: 2h00 (corde tendue)

Démarrer sur le fil de l'arête. Première partie à l'horizontale, aérienne mais peu difficile.
On arrive assez vite à la "boite aux lettres": Il s'agit d'un bloc coincé dans lequel on doit descendre à travers une fenêtre tout juste assez large pour permettre notre passage avec un petit sac à dos.
Poursuivre en montée, toujours sur le fil de l'arête.

Éviter une difficulté en descendant par la droite pour rejoindre une brèche. Remonter un gendarme (III+), et reprendre le fil de l'arête.
On peut également choisir de passer par la gauche de l'arête (côté Nord) en faisant un rappel 15m sur un spit avec cordelette, et remonter un peu plus loin, mais je trouve cette option beaucoup moins intéressante, tout en étant pas plus facile pour autant.

Continuer sur l'arête jusqu'au pied d'un grand ressaut qu'on gravit sans trop de difficultés (II+).

Le reste du parcours ne présente pas de difficulté. Rejoindre le sommet du Canigou en restant sur le fil de l'arête.

Descente   distance: 8.3km ; dénivelé: -1100m; durée: 2h30

0h00 Pic du Canigou (2784m)
Descendre par le cheminée qui part au Sud-Est du sommet et descend vers le Sud.
Attention au chutes de pierres fréquentes provoqués par les randonneurs très nombreux durant la période estivale.
Au bas de la cheminée, poursuivre  au Sud sur le sentier du GRT83 qui descend doucement jusqu'à la Porteille de Valmanya.
Remarquer au passage, sur notre droite et peu après avoir quitté la base de la cheminée, le haut de la brèche Durier (utilisée comme couloir d'accès en alpinisme hivernal).

0h20 Porteille de Valmanya (2591m)
On peut profiter encore un peu de la vue sur ce vaste col avant de plonger à droite (Sud-Ouest) pour rejoindre le fond de Vallée. On peut soit utiliser le bon sentier du GRT qui descend un lacet, soit descendre tout droit au mieux.
Poursuivre sur le bon sentier qui traverse le Pla de Cady et rejoint la cabane Arago.

1h05 Cabane Arago (2123m)
On retrouve l'itinéraire de l'aller que l'on suit jusqu'au parking.

2h30 Parking du refuge de Mariailles (1720m)

Equipement en place
Non équipé.
Matériel nécessaire
Corde 30m. Grandes sangles et dégaines, éventuellement quelques coinceurs et friends
Points d'intérêt
Panorama depuis le parcours de crête, et surtout au sommet du Canigou.
Epoque souhaitable
juillet à octobre, en l'absence de neige