rando-marche.fr

 

 Petit Vignemale (3032m)
Circuit 4 jours, de la vallée de Gaube à la vallée du Lutour

Une randonné itinérante de 4 jours, de refuge en refuge. On remonte la vallée de Gaube jusqu'au pied du Vignemale, puis on traverse la magnifique région isolée d'Estom Soubiran, et enfin on redescend vers la civilisation par la verdoyante vallée du Lutour.

Paysages variés, refuges confortable, couchers de soleil sur le vignemale... dépaysement et émotions garantis.

Réalisé en Aout 2007
Dernière modification le 10/08/2016
  • Cotation
    T4 - Randonnée alpine
  • Situation
    : Hautes-Pyrénées > Cauterets
  • Dénivelée
    : 2500 m
  • Distance
    : 36.5 km
  • Altitude maximale
    : 3032 m
  • Horaire
    : 5h10 + 3h + 6h30 +2h
  • Cartes
    : IGN Top25 1647OT Vignemale
    Pyrénées n°4 Bigorre
  • Type d'itinéraire
    : Grand raid
Accès
Coordonnées GPS: 42° 52' 0.36'' N / 0° -6' -0.58'' E
Depuis Lourdes passer Argeles-Gazost, Pierrefitte-Nestalas, puis Cauterets. Après Cauterets, continuer sur la D920 et se garer sur le parking de la Raillère, à gauche de la route.
Difficultés

La première partie de cet itinéraire est réalisée sur le GR10 et n'offre pas de difficulté particulière.
L'ascension du petit Vignemale durant la période estivale se fait sans crampon, mais la montée est raide depuis le col d'Hourquette d'Ossoue.

A partir du jour 3 des portions hors sentiers cairnés nécessitent de savoir s'orienter.

Le dernier jour, la variante par les lacs d'Estibe Aute est à réserver aux randonneurs confirmés, sachant s'orienter hors sentier.

Descriptif
Jour 1 : de la Raillère au refuge des Oulettes de Gaube    distance: 12.5km ; dénivelé: +1140m ; durée: 5h10

Pour voir le trajet, cliquez ici

Durant ce premier jour, on ne quitte jamais le GR10 qui nous conduit par un sentier long mais jamais difficile jusqu'au refuge des Oulettes de Gaube où nous attend un panorama absolument somptueux sur le massif du Vignemale.
Mais avant, on emprunte le beau et très fréquenté sentier des cascades jusqu'au Pont d'Espagne où nous pourront nous rafraichir sur la terrasse de l'hôtel tout en admirant la célèbre cascade haute de 250m.
Et pourquoi pas une seconde halte sur les bords du superbe lac de Gaube avec, en arrière plan, le Vignemale.

0h00 Parking de la Raillère (1033m)
Du parking, continuer sur la route qui tourne à gauche en direction du Pont d'Espagne. Passer devant les bars et commerces de souvenirs et prendre de suite à droite le GR10 (panneaux "Pont d'Espagne" et "sentier des cascades").
Le confortable sentier remonte par la droite le gave du Jeret, passe une première cascade, avant d'arriver à hauteur de la magnifique cascade du Ceriset.

0h50 Cascade du Ceriset (1260m)
Très beau point du vue sur l’impressionnante cascade.
Poursuivre, toujours rive gauche du gave de Jeret. On passe successivement les cascades de Pouey Bacou, du Pas de l'Ours, et du Boussès, avant de rejoindre le Pont d'Espagne.

2h00 Hôtellerie Pont d'Espagne (1470m)
Face à l'hôtel, passer le pont de pierre qui enjambe le gave, et emprunter peu après le sentier empiérré qui monte à droite en direction du lac de Gaube (signalé par un panneau). Le sentier monte régulièrement sans difficulté jusqu'au lac de Gaube.

3h30 Lac de Gaube (1720m)
Longer le lac par la droite et poursuivre sur le GR10. 500m après le lac on passe à hauteur de la cabane du Pinet.

3h55 Cabane du Pinet (1917m). Abris possible. 4-5 places sur bat-flanc.
Poursuivre toujours sur le GR10. On remonte au Sud le gave des Oulettes jusqu'au refuge des Oulettes de Gaube (2151m).

5h10 Refuge des Oulettes de Gaube (2151m)

Jour 2 : des Oulettes de Gaube à Baysselance    distance: 6km ; dénivelé: +900m -400m ; durée: 3h00

Pour voir le trajet, cliquez ici

Ce court trajet entre 2 refuges très proches peut être l'occasion de reprendre des forces après la longue étape de la veille. Mais il serait dommage de faire l'impasse sur l'ascension du Petit Vignemale. Ce sommet facilement accessible sans équipement particulier offre un panorama extraordinaire et un balcon de choix sur le glacier d'Ossoue, très fréquenté par les candidats à l'ascension de la Pique Longue.

0h00 Refuge des Oulettes de Gaube (2151m)
Du refuge des Oulettes de Gaube, reprendre le GR10 (panneau indiquant la direction du refuge de Baysselance).
Monter dans les pierriers jusqu'à la cote 2400m où l'on trouvre une bifurcation signalée par des panneaux.

0h45 Embranchement Col d'Araillé (2400m) 
Laisser le sentier de gauche qui conduit au refuge d'Estom par le col d'Arraillé, et continuer à droite sur le GR10 jusqu'à la Hourquette d'Ossoue.

1h30 Hourquette d'Ossoue (2734m)
Du col, suivre le sentier qui monte en crête dans les pierriers (direction sud, puis sud-ouest) jusqu'à atteindre le sommet du Petit Vignemale. La montée est rude, mais sans difficulté technique.

2h45 Petit Vignamele (3032m)
Du sommet, redescendre par le même itinéraire jusqu'à la Hourquette d'Ossoue. Puis descendre à droite (direction Est) sur le GR10 jusqu'au refuge de Baysselance, visible en contrebas.

3h00 Refuge de Baysselance  (2651m)

Jour 3 : du refuge Baysselance au refuge d'Estom    distance: 9.3km ; dénivelé: +480m -1320m ; durée: 6h30

Pour voir le trajet, cliquez ici

Cet itinéraire de toute beauté est injustement délaissé car la jonction entre les 2 refuges peut être réalisée beaucoup plus rapidement en passant par le col d'Arraillé, voire même en passant par le col de Labas pour les plus téméraires (moins de 2h).

Du lac des Gentianes au lac d'Estom, on découvre pas moins de 7 grands lacs. La première partie de l'itinéraire nous conduit sans trop de difficulté jusqu'au lac et au col des gentianes, dévoilant à mesure que l'on monte toute l'étendue du glacier d'Ossoue et les sommets du Vignemale.
A partir du col des Gentianes, la vue au nord nous dévoile les lacs les uns après les autres, jusqu'au beau lac d'Estom, terme de notre périple du jour.

Cet itinéraire est très fortement déconseillé en cas d'enneigement.

0h00 Refuge de Baysselance  (2651m)
Descendre au sud-est par le GR10. Plus loin (vers la cote 2250m) le sentier tourne à droite (direction sud-ouest). Lorsqu'il tourne de nouveau à gauche, remarquer face à nous la sente montant dans les éboulis et qui conduit au sommet de Vignemale par le glacier d'Ossoue. On continue sur le GR10 et, plus loin, on passe devant les grottes de Bellevue, formées de 3 abris dans la roche.

Grottes Bellevue  (2430m)
Laisser les grottes sur notre gauche. Peu après, lorsque le sentier s'oriente au sud-est, quitter le GR10 pour descendre plein est en longeant un torrent jusqu'au fond de la vallée (2250m). Le traverser le et remonter le lit du torrent par la droite (direction est). A partir de là, le sentier est balisé par de nombreux cairns bien utiles pour trouver notre chemin.
Le sentier monte à l'est en s'éloignant du torrent, et atteint le lac des Gentianes.

2h25 Lac des Gentianes (2630m)
Longer le lac par la gauche en restant en hauteur, puis, toujours en se repérant  si nécessaire des cairns, monter à l'est jusqu'au col des Gentianes.

2h40 Col des Gentianes (2729m)
Du col, redescendre (direction est nord-est) pour arriver au niveau du petit lac du col (2650m) qu'on contourne par la droite. Le sentier continue au nord-est, passe à gauche du lac Glacé sans jamais descendre à son niveau. Continuer en suivant les nombreux cairns qui nous guident au nord à travers les éboulis et les chaos rocheux jusqu'au lac Couy.

4h00 Lac Couy (2445m)
Contourner le lac par la gauche. A l'extrémité Nord du lac, au niveau du déversoir, on trouve une piste bien tracée : le "sentier d'Estom Soubiran".
Le sentier passe à gauche du lac des Oulettes d'Estom Soubiran (2360m), puis atteint le lac de Labas (2281m) qu'on passe par la droite.
Peu après, aux environ de 2240m, on atteint les limites du parc national des Pyrénées (têtes d'izards peintes en rouge sur des rochers).

4h50 Limites du parc national des Pyrénées (2240m)
Le sentier qui se poursuit au sud face à nous (balisé blanc/rouge/blanc) mène au lac d'Estom par un chemin réputé dangereux et pratiquement plus emprunté de nos jours. Préférer le sentier de gauche signalé par des cairns.
Après avoir traversé une zone rocheuse, on passe à flanc de montagne. Sur notre droite on voit le Lac et le refuge d'Estom. Descendre par un chemin en lacet jusqu'à rejoindre le sentier venant du col d'Araillé.

5h45 Embranchement du col d'Araillé (2100m)
Emprunter le sentier sur notre droite. Des panneaux indiquent clairement les différentes directions. Continuer jusqu'à atteindre le lac et le refuge d'Estom (1804m).

6h30 Refuge d'Estom (1804m)

Jour 4 : du refuge d'Estom à la Raillère   distance: 8.7km ; dénivelé: -800m ; durée: 2h00
Pour voir le trajet, cliquez ici

On termine ce périple par un joli petit itinéraire bucolique sur les rives verdoyantes et très fréquentées du gave de Lutour.

Ceux qui ont encore des réserves à dépenser peuvent passer par les lacs d'Estibe Aute, compter alors 6h pour un dénivelé de 550m positif et 1300m négatif (voir plus bas le descriptif de la variante). Sans qu'il soit question d'escalade, il nous faut par endroit poser les mains. Toute la première partie du sentier est difficile à trouver, et le retour se fait par une descente très raide.
N'emprunter cette variante qu'avec une bonne réserve d'énergie, et de bonne notion d'orientation hors sentier.

0h00 Refuge d'Estom (1804m)
Emprunter le sentier bien tracé qui longe le gave de Lutour jusqu'à atteindre l'hôtellerie de la Fruitière.

1h15 Hôtellerie de la Fruitière (1371m)
On peut poursuivre sur la route goudronnée, rive gauche du gave du Lutour. Mais il est plus agréable d'emprunter la piste longeant le gave par la droite.
A la cote 1186m, un panneau nous indique sur notre gauche la descente vers la Raillère. Le sentier descend rapidement en lacet jusqu'à rejoindre la route au niveau de la Raillère. De là, on rejoint notre parking.

2h00 Parking de la Raillère (1033m)

Variante par les lacs d'Estibe Aute :
Reprendre le sentier de l'aller conduisant au col d'Arraillé. rapidement on arrive au niveau de 2 grands lacets. Au second lacet, laisse le sentier du col qui file tout droit au sud-ouest et continuer tout droit vers le nord à flanc de montagne. Ne pas hésiter à prendre un peu de hauteur pour repérer la sente qui n'est pas évidente à trouver au départ. Au bout d'une trentaine de mètres, la piste devient plus nette. A partir de là, suivre la sente et les cairns qui nous conduisent au nord, puis à l'ouest jusqu'à rejoindre une sente bien marquée que nous emprunterons au retour. Suivre la sente à gauche jusqu'aux lacs d'Estibe Aute.
Revenir par le même itinéraire, en restant cette fois sur la piste cairnée. Au terme d'une descente très raide, on rejoint le large sentier qui relie le lac d'Estom à la Fruitière. Le suivre à gauche jusqu'à la Fruitière, puis la Raillère.

Plus d'infos
Refuge des Oulettes de Gaube: http://refugeouletesdegaube.ffcam.fr/
Refuge de Bayssellance: http://refuge.bayssellance.free.fr/
Refuge d'Estom: Tel 05.62.92.07.18 l'été et 05.62.92.72.93 en hiver
Epoque souhaitable
fin Juin à octobre