rando-marche.fr

 

 Mont Perdu (3365m)

face nord classique

Grande classique hivernale, l'ascension de la face nord du Mont Perdu compte sans doute parmi les plus belles courses d'alpinisme des Pyrénées.

On ne peut qu'être éblouit par l'impressionnante majesté du versant nord du Mont Perdu lorsqu'il se découvre brusquement à nous depuis la brèche de Tuquerouye.

Réalisé en juin 2009
Réalisé en juin 2010, beau temps, neige à 2200m
Dernière modification le 18/08/2016
  • Situation
    : Hautes-Pyrénées > Gèdre > Pont de l'Arraillé
  • Cotation alpinisme
    AD
  • Cotation escalade
    : 3a
  • Cotation de sérieux
    III
  • Type de terrain
    : Face
  • Orientation principale
    : N
  • Pente
    : 55 °
  • Distance
    : 26 km
  • Dénivelée
    : 2150 m
  • Dénivelé de difficulté
    : 750 m
  • Altitude maximale
    : 3365 m
  • Horaire
    : 4h50 + 3h + 5h30
  • Cartes
    : IGN top25 1748OT
    Pyrénées n°4
  • Type d'itinéraire
    : Boucle
Accès
Coordonnées GPS: 42° 45' 0.39'' N / 0° 3' 0.85'' E
Depuis l'A64, prendre la sortie 12, direction Lourdes, Luz Saint-Sauveur, Gèdre, puis Lac des Gloriettes. Se garer au Pont de l'Arraillé.
Difficultés

Parcours long, à réaliser sur 2 jours en bivouac sur le balcon de Pinéta ou bien en dormant au refuge de Tuquerouye.
L'isolement, le dénivelé et les conditions météo variables en font une course sérieuse qu'il ne faut pas sous-estimer.
La face nord prenant très vite le soleil levant, il faut entamer l'ascension dès le lever du jour.

L'itinéraire sur la face nord varie autour d'une ligne générale en fonction des conditions d'enneigement.

Descriptif
Approche   distance: 11.5km ; dénivelé: +1330m -120m; durée: 4h50

0h00 Pont de l'Arraillé (1460m)
Suivre la route goudronnée qui monte au Sud Ouest jusqu'au barrage des Gloriettes

0h30 Barrage des Gloriettes (1670m)
Passer sur le barrage et contourner le lac par droite.
Poursuivre au Sud le long du gave en légère montée sur un bon sentier.

1h20 Pont d'Estaubé (1750m)
Laisser le pont sur la droite.
Un peu plus loin sur l'autre rive remarquer la cabane d'Estaubé ouverte au randonneurs.
Poursuivre au sud. Le sentier s'éloigne du gave d'Estaubé.
Le sentier monte plus rudement en direction des contreforts du Pic rouge de Pailla.

2h45 Bifurcation de la Hourquette d'Alans (2100m)
Vers 2100m on rejoint une bifurcation. Laisser à droite le sentier qui monte à la Hourquette d'Alans et emprunter celui de gauche qui mène à la brèche de Tuquerouye (Sud Est). La borne de Tuquerouye qu'il faut rejoindre est visible au loin.
Au bout d'environ 15mn au rejoint une nouvelle bifurcation. Laisser le chemin de gauche qui mène au Port neuf de Pinède et poursuivre à droite en direction de la Borne de Tuquerouye que l'on passe par la droite.

3h30 Borne de Tuquerouye (2435m)
Descendre légérement au Sud en dévers pour rejoindre le large couloir de neige (40 à 45°) qu'on remonte jusqu'à la brèche. Blotti dans la brèche le refuge de Tuquerouye ne se dévoile qu'au dernier moment.

4h00 Refuge de Tuquerouye (2666m)
Descendre la pente neigeuse et traverser le lac (ou le contourner prudemment par la gauche en début et fin de saison).
Se diriger vers le pied de la face nord, à gauche des séracs.

4h50 Pied du 1er couloir (2670m)
S'équiper avant d'atteindre la zone des séracs

Itinéraire   distance: 1.2km ; dénivelé: +700m; durée: 3h00
0h00 Pied du 1er couloir (2670m)
Gravir le couloir de neige sur la gauche. Ne pas s'attarder dans sa première partie exposée aux séracs. La pente se relève sur la fin (55° max) et débouche sur le glacier médian.


0h22 glacier médian (2820m)
Traverser le glacier de  gauche à droite (direction Sud-Ouest) jusqu'à une pente neigeuse située sous la seconde barre de séracs.
Le glacier médian est peu pentu (environ 30°)

1h00 pente neigeuse 50° (2945m)
Remonter la pente en restant rive droite des séracs (donc sur la gauche des séracs). Petit passage en glace possible.

1h12 Glacier superieur 55° (3007m)
Remonter le glacier tout droit (direction Sud). On  rejoint rapidement un petit couloir de neige sur la droite.

1h20 Couloir de neige (3050m)
Remonter le couloir plus ou moins enneigé. Il se termine par une fine langue de glace et mixte assez redressée (60°) qu'on peut éviter en empruntant les rochers sur la gauche (mauvais rocher avec des passages de II et III).
Présence de pitons. Prévoir quelques friends.
On débouche sur l'arête Est du Mont Perdu

2h40 Arête Est (3245m)
Remonter à droite la pente de neige pour rejoindre sans difficulté le sommet du Mont Perdu.

3h07 Mont perdu (3365m)
Vaste sommet avec un panorama grandiose sur la France et l'Espagne

Descente   distance: 13.5km ; dénivelé: +200m -2050m; durée: 5h30
0h00 Mont perdu (3365m)

Descendre prudemment au Nord Ouest par le long couloir enneigé de la Escupidera.

0h30 Etang Glace (3005m)
Rejoindre  l'étang glacé qu'on laisse en contrabas à gauche. remonter à flanc jusqu'au col du Cylindre.

0h45 Col du Cylindre (3090m)
Descendre au Nord les pentes neigeuses. Eviter rapidement par la gauche les barres rocheuses et descendre le glacier médian en tirant sur la droite (Nord Est).
On rejoint les barres rocheuses du pied de la face nord.

1h15 Petit Couloir
Descendre en désescalade (III) ou utiliser les pitons en place pour une descente en rappel (15m)
Se diriger au nord vers la brèche de Tuquerouye jusqu'à rejoindre le lac glacé. Traverser le lac ou effectuer un long contournement par la droite, puis remonter la brèche de Tuquerouye.

2h30 Refuge de Tuquerouye
Redescendre par l'itinéraire de l'aller jusqu'au pont de l'Arraillé

5h30 Pont de L'Arraillé

Plus d'infos
On peut également effectuer cette course en partant de Pinéta. Il peut être alors judicieux de camper au balcon de Pineta pour s'épargner la rude montée au refuge de Tuquerouye et gagner par ailleurs 40mn de marche d'approche. (Voir le topo randonnée de l'Astazou par Pinéta )
Equipement en place
Pas équipé
Matériel nécessaire
Équipement classique d'alpinisme hivernal. Broches à glace, coinceurs, éventuellement pitons pour le couloir supérieur.
Points d'intérêt
A 2666m, le refuge non gardé de Tuquerouye est le plus haut des Pyrénées, 11m plus haut que le refuge de Baysselance. Il dispose de 12 places (matelas et couvertures) et d'un poêle à bois très efficace. Durant les weekends ou pendant le saison estivale il est assez difficile d'y trouver une place de libre.
Epoque souhaitable
janvier à juin