Pic de Néouvielle (3091m)

depuis le lac d'Aubert

Une très jolie course dans un cadre somptueux, au-dessus des lacs du Néouvielle.

Au sommet du pic de Néouvielle, panorama grandiose à 360°

Juin et juillet sont les meilleurs mois pour profiter pleinement de la neige recouvrant les pentes d'éboulis à partir de la crête du Barris. Crampons et piolet seront alors indispensable sur une neige bien portante.

  • Cotation
    T5 - Randonnée alpine exigeante
  • Intérêt
    :  
  • Situation
    Hautes-Pyrénées > Saint-Lary-Soulan > lac d'Aubert
  • Dénivelée
    : 950 m
  • Distance
    : 8 km
  • Altitude maximale
    : 3091 m
  • Horaire
    : 3h30 + 3h
  • Cartes
    Top25 1748ET;Pyrénées n°4 bigorre
  • Type d'itinéraire
    : Aller-retour
Accès
    Coordonnées GPS: 42º 50' 0.43'' N / 0º 8' 0.65'' E
    Depuis l'A64 Sortie 16 Lannemezan, direction Arreau, St-Lary Soulan, Aragnouet.
    Dans Aragnouet, suivre à droite, sur 10km, la direction du lac de Cap de Long, puis à gauche la route réglementée à partir du lac d'Oredon.
    Poursuivre 5.5km jusqu'au terminus de la route, au niveau du lac d'Aubert.
Difficultés

    Névés persistants nécessitant durant une grande partie de l'été crampons et piolet pour la remontée de l'ancien glacier.
    Escalade facile dans la partie finale nécessitant de s'aider des mains.
    Au retour, au-delà de la crête de Barris, rester vigilant à ne pas descendre trop rapidement vers le lac. Il faut contourner les barres rocheuses par le sud.

    A partir du milieu de l'été, l'absence de neige rend la progression particulièrement pénible sur le vaste pierrier descendant du Néouvielle.

Descriptif
      Itinéraire aller   distance: 4km ; dénivelé: +950m; durée: 3h30

    0h00 Lac d'Aubert (2160m)
    Descendre au sud et traverser sur la digue du barrage, au-dessus de la zone de Bivouac.  Poursuivre légèrement à gauche (S-SO) en suivant les nombreux cairns.
    Vers 2250m, au niveau d'un replat, on s'oriente à droite (NO), en direction du bas de l'épine dorsale qui descend du Néouvielle (crête de Barris).

    La crête du Barris est occupée par un chaos de blocs que l'on franchit au mieux en suivant les cairns.

    1h00 Crête de Barris d'Aubert (2439m ; km 1.6)
    La suite de l'itinéraire est généralement enneigé jusqu'en juillet, rendant la progression aisée en crampons. A partir du milieu de l'été la neige laisse place à un vaste chaos de blocs particulièrement laborieux à traverser.
    S'élever en traversée Nord-Ouest, en direction de la Brèche de chausenque.
    L'itinéraire passe sous l'arête Nord-Est du Néouvielle, et à partir de 2700m remonte progressivement le vallon au Nord.
    On oblique progressivement à droite sur les pentes relevées de l'ancien glacier du Néouvielle.
    Une cheminée, suivie de vires donne rapidement accès au sommet. Cette dernière partie généralement déneigée nécessite l'aide de mains.

    3h30 Pic de Néouvielle (3091m ; km 4)

      Retour   distance: 4km ; dénivelé: -950m; durée: 3h00
    Revenir prudemment par le même itinéraire.
Plus d'infos
    En été, l'accès à partir du lac d'Oredon est réglementé: accès interdit à la circulation montante entre 9h30 et 18h (mise en place de navettes). Route à péage en dehors de ces horaires.
Point d'intêret
    Somptueux panorama au sommet
Epoque souhaitable
    De la fin du printemps à l'automne. Une préférence pour juin/juillet lorsque les pierriers sont encore recouverts par la neige