Pic de Thou - crête de la Haille (2743m)

depuis Frédançon
Pic de Thou - crête de la Haille

L'accès à la crête de la Haille se fait par une longue montée un peu rébarbative.

La suite est plus réjouissante: 2.5km de crête facile avec de magnifiques points de vue, notamment au nord sur les lacs de Consaterre, et au sud sur la ligne de crête Batoua-Lustou.
Mis à part dans la première partie jusqu'au pic de la Haille, on rencontre beaucoup de blocs instables. La crête se parcoure au ralenti, en testant chaque prise.

Le retour par la voie normale du Lustou est facile mais plutôt raide. Attention aux genoux.

Dernière modification le 12/06/2020
  • Cotation
    T6 - Randonnée alpine difficile
  • Intérêt
    :  
  • Situation
    Hautes-Pyrénées > Frédançon
  • Dénivelée
    : 1650 m
  • Distance
    : 15 km
  • Altitude maximale
    : 2743 m
  • Horaire
    : 5h00 + 3h15
  • Cartes
    Top25 1748ET;Pyrénées n°4 bigorre
  • Type d'itinéraire
    : Boucle
Accès
    Depuis l'A64 sortie 16. Passer Saint-Lary Soulan. 3km plus loin tourner à gauche sur la D19 direction Tramezaigues /  Frédançon.
    Poursuivre 8km et se garer sur le grand parking de Frédançon, au bout de la route goudronnée.
    Route en très bon état jusqu'au bout.
Difficultés

    Itinéraire en partie hors sentiers. Approche longue.
    Longue crête comportant beaucoup de portions aériennes où l'aide des mains est nécessaire. Nombreux passages de II / F+ obligatoires. Principales difficultés évitables par le versant Sud-Ouest. Beaucoup de rochers instables.

Descriptif
    Itinéraire aller par la crête de la Haille   distance: 8km ; dénivelé: +1450m -90m ; durée: 5h00

    0h00 Frédançon (1380m)
    Franchir le pont et emprunter au sud-est la bonne piste interdite à la circulation.
    au bout de 15mn, juste après avoir laissé une piste partant en épingle sur notre droite, laisser le sentier principal pour emprunter une piste herbeuse qui s'élève sur notre gauche.

    0h15 Bifurcation - piste herbeuse (1480m)
    La piste s'élève longuement en lacets à travers bois. Bien visible au départ, elle a tendance à s'estomper un peu par la suite.
    On peut choisir de couper les premiers lacets à conditions de bien savoir s'orienter, mais cela ne fait guère gagner de temps.  
    Vers 1950m, on rejoint une croupe d'où la vue se dégage à l'Ouest. Le sentier se fait plus indécis. Monter encore un peu sur la croupe, puis suivre une sente en traversée montante sur la droite (direction Est, quelques cairns). Elle aboutit en 15mn à la clairière du cortail des Cauts.

    1h35 Cortail des Cauts (2037m)
    Joli point de vue sur la vallée
    Rejoindre la croupe en montant en traversée sur la gauche (direction Nord-Ouest, vague sente).
    Remonter la croupe vers le Nord-Est. D'abord boisée, la croupe se fait par la suite rocailleuse. De vagues sentes d'animaux parcoure ces flancs, mais il est plus efficace de rester au maximum sur le fil où la progression demeure assez facile.
    Cette longue montée régulière et monotone sur plus de 600m de dénivelé n'est sans doute pas la partie la plus plaisante du parcours, mais le dénivelé s'avale vite, et on est presque surpris d'atteindre la crête.
    Se diriger sur la gauche de la croupe afin de rejoindre un petit col.

    3h00 Crête de la Haille (2675m)
    Se diriger à gauche pour un aller-retour au pic de Haille.
    Cette partie de crête est aérienne et nécessite de s'aider constamment des mains. Le rocher y est très sain. L'ascension est très plaisante (F+, II soutenu).

    3h25 Pic de la Haille (2730m)
    Vue plongeante sur les lacs de Consaterre, dominés par le pic de Berdalade
    Revenir au col, et poursuivre en face sur la crête.
    On rejoint rapidement un petit sommet flanqué d'un cairn et d'un rocher sur lequel est peint "crête de la Haille 2719m".
    Poursuivre jusqu'au pic de Thou en restant le plus possible sur le fil de l'arête. Un gendarme et un ressaut un peu délicats à franchir (III, PD+) peuvent s'éviter facilement par la droite.
    durant toute cette partie entre le col et le pic Thou, on rencontre beaucoup de blocs instables. Progresser doucement, en prenant le temps de tester chaque prise. (aérien, II+, F+ si on contourne les deux passages les plus délicats, sinon III+, PD+).

    5h00 Pic de Thou (2743m)

    Retour par le col de Lustou   distance: 6.5km ; dénivelé: +150m -1500m ; durée: 3h15

    0h00 Pic de Thou (2743m)
    Descendre à droite sur la crête du Lustou jusqu'au col 2578m. Peu difficile, mais éboulis instables demandant un peu de concentration (direction Sud-Est).
    Remonter en face au pic de Bocou par une pente rocheuse raide mais peu difficile (F).

    0h35 Pic de Bocou (2714m)
    Descendre en face sans difficulté jusqu'au col de Lustou.

    0h50 Col du Lustou (2649m)
    Descendre à droite en suivant une sente en traversée vers le Sud.
    La sente se perd un peu par la suite, mais il suffit de progresser constamment dans la même direction sur des pentes faciles. Vers 2550, on finit par croiser le sentier venant du Lustou (sente bien visible + cairns).
    Le suivre en descente à droite (direction Ouest).

    1h50 Cabane du Lustou (2100m)
    La cabane est privée, et fermée par un cadenas.

    Poursuivre dans la même direction sur une bonne sente.
    On rejoint le ruisseau de la Piarre qu'on traverse à gué. Le longer rive gauche en descente.
    Vers 1781m, le sentier tourne brusquement à gauche (joli point de vue sur les cascades). On poursuit la descente rive gauche du ruisseau.
    Joli cheminement sur de belles pelouses en sous-bois.
    Vers 1530m on rejoint une intersection signalée par des cairns. Suivre le sentier en descente à droite et traverser à gué deux bras du ruisseau de la Piarre.

    2h55 Traversée à gué du ruisseau de la Piarre (1500m)
    suivre une sente à gauche sur un passage un peu raviné. On rejoint rapidement un pont cimenté. Sans le traverser, poursuivre tout droit sur la large piste en bordure de ruisseau (direction Ouest).

    3h15 Parking de Frédançon (1380m)

Epoque souhaitable
    Ete et automne, en l'absence de neige