Cap de Hounts-Secs - crête du Céciré au pic Sarnès (2698m)

depuis Superbagnères

Longue crête panoramique, peu difficile, permettant de profiter longuement de beaux points de vue sur les tout proches sommets frontaliers du Maupas au Spijeoles.

Quelques portions particulièrement esthétiques, notamment la longue descente sur une magnifique crête effilée depuis le pic Sarnès.

  • Cotation
    T6 - Randonnée alpine difficile
  • Intérêt
    :  
  • Situation
    Haute-Garonne > Bagnères-de-Luchon > Superbagnères
  • Dénivelée
    : 1600 m
  • Distance
    : 19.5 km
  • Altitude maximale
    : 2698 m
  • Horaire
    : 0h25 + 5h45 + 3h05
  • Cartes
    Top25 1848OT;Pyrénées n°5
  • Type d'itinéraire
    : Boucle
Accès
    Coordonnées GPS: 42º 46' 0.06'' N / 0º 34' 0.64'' E
    Depuis Bagnères-de-Luchon, prendre la direction de Superbagnères par le D125, puis D46 Vallée du Lys.
    Se garer sur le parking de la station.
Difficultés

    Itinéraire en grande partie hors sentier. Bonnes capacités d’orientation requises, surtout pour la première partie de l'itinéraire de retour.
    8km de cheminement de crête comportant de longues portions de marche facile entrecoupées de nombreux passages d'escalade facile (cotation maximale II).
    De nombreuses portions nécessitent de s'aider des mains. Beaucoup de passages aériens. Itinéraire à éviter absolument pour les personnes sujettes au vertige.
    Sentier de retour parfois peu visible dans la première partie. Retour long (8km).

Descriptif
    Approche    dénivelé: +100m  ; distance: 2km ; durée: 0h25

    0h00 Superbagnères (1791m)
    Depuis le parking, revenir en arrière en empruntant la route sur 150m. Rejoindre à droite le départ du GR10, au niveau du panneau d'information.
    Suivre à gauche la large piste du GR10 jusqu'à l'arrivée sur notre gauche du télésiège des Crabioules (direction Sud).

    0h10 Arrivée du télésiège des Crabioules (1831m)
    Table d'orientation sur notre gauche
    Le sentier se poursuit à droite, sur une large crête, à altitude constante.
    100m avant d'atteindre l'arrivée du téléski d'Arbesquens, laisser sur la gauche le départ du nouveau tracé de GR10, et poursuivre tout droit sur la crête. Dépasser  l'arrivée du téléski et continuer jusqu'au pylône de la ligne haute tension qui traverse la crête.

    0h25 Ligne électrique haute tension (1870m)

    Crête du Céciré au pic Sarnès    dénivelé: +1200m -750m ; distance: 8km ; durée: 5h45
    0h00 Ligne électrique haute tension (1870m)
    Ne pas suivre l'ancien sentier du GR qui part à gauche en traversée sous la crête. Continuer la progression en demeurant sur le fil de la crête qui passe le mail de la Tute, et peu à peu devient plus effilée.

    Une sente assez visible permet de négocier au mieux les passages les plus délicats. Attention à ne pas se laisser entrainer par les sentes d'animaux qui descendent sur les raides pentes herbeuses. Ne jamais s'écarter trop de la crête, et revenir dès que possible sur le fil. C'est là que le cheminement est le plus sûr.
    On rencontre plusieurs passages aériens et des portions rocheuses où l'aide des mains s'avère indispensable (cotation II).

    1h30 Pic de Céciré (2403m)
    Au Nord-Ouest, la station de Peyragudes, et au-delà, le sommet pointu de l'Arbizon.

    Plus à gauche et en arrière plan, le Néouvielle.

    Au Sud-Est, la vallée du Lys s'étire jusqu'au cirque des Crabioules et au pic du Maupas sur la chaine frontière.

    Nettement à gauche du Maupas et en arrière-plan, le sommet de l'Aneto dans le prolongement de la Maladeta.

    Au Nord-Est, Superbagnères, d'où nous sommes parti
    .
    Descente sans soucis, en suivant le fil de la crête vers le Sud-Ouest. Du col 2311m, remontée au sommet de la Coume de Bourg (2367m).
    Descente facile à droite sur la croupe herbeuse (direction Sud) jusqu'au col de Coume de Bourg (2272m), puis remontée sur le fil de la crête jusqu'au sommet du pic de Subescale.

    2h20 Pic de Subescale (2436m)
    On atteint une première pointe, d'où on continue sur l'arête herbeuse effilée mais sans difficulté. On redescend ensuite à un petit col, puis on remonte au pic de Coume Nère.

    2h45 Pic de Coume Nère (2424m)
    Petit cairn
    Descendre sur le fil de la crête Sud, mi-herbeuse mi-rocheuse.
    Monter ensuite sur une pente raide, pour accéder à la prochaine pointe cotée 2505m. Poursuivre sur le fil de la crête qui devient rocheuses et aérienne. L'aide des mains est constamment nécessaire sur cette portion d'escalade facile (cotation F+).
    Au-delà de la portion rocheuse la crête s'oriente à droite pour rejoindre sans difficulté le cap des Hounts-Secs par une montée soutenue mais sans difficulté.

    4h00 Cap de Hounts-Secs (2698m)
    Descendre sur la crête Sud, puis remonter sur la crête qui rocheuse (cotation F).
    Parvenu au sommet sans nom (2676m), virer à gauche (vers l'Est) pour rejoindre le col de Sarnès.
    Du col, remonter la crête jusqu'au sommet sans nom 2676m.
    Rejoindre le pic Sarnès par une magnifique crête très effilée. La progression ne présente pas de difficulté mais requière toute notre attention. tout faux pas est interdit.

    5h00 Pic Sarnès (2600m)
    Poursuivre la descente sur le fil de la crête, toujours très effilée et esthétique.
    Vers 2430m, la crête se divise en deux. Suivre la branche la plus évidente qui est celle de gauche. Poursuivre constamment sur le fil jusqu'à croiser un sentier au niveau d'un col.

    5h45 Fin de la crête (2335m)
    Présence d'une courante sur notre gauche.

    Retour par la vallon de Coume Nère et le GR10   dénivelé: +300m -850m  ; distance: 9.5km ; durée: 3h05

    0h00 Fin de la crête (2335m)
    Suivre la sente qui part en épingle sur notre droite. Elle progresse un peu à plat, puis s'élève pour passer un ressaut. La sente parfois peu visible se poursuit par une succession de traversée et de descentes en lacets.
    Elle s'élève ensuite en longeant une paroi rocheuse, puis se poursuit en traversée vers le Nord-Ouest. Juste après avoir traversée un fond de vallon, on aperçoit sur notre droite la cabane de Coume Nère.

    0h50 Cabane de Coume Nère (2150m)
    Sans rejoindre la cabane, suivre le sentier qui s'oriente brusquement à gauche (direction Nord-Ouest).
    Désormais plus visible, le sentier nous amène sans difficulté jusqu'au croisement avec le GR10, sous la coume de Bourg.

    1h35 Intersection GR10 (2272m)
    Descendre à droite dans le vallon en suivant le sentier du GR10 (balisage rouge et blanc).
    Le sentier perd progressivement de l'altitude, traverse le talweg vers l'altitude 1980m, et poursuit sa descente en lacet sur la rive droite.
    On finit par traverser à nouveau le fond de vallon occupé par le ruisseau de Betet, à sec une grande partie de l'année.

    2h20 Ruisseau de Betet (1710m)
    Le sentier remonte maintenant doucement par une longue traversée en direction de Superbagnères. On rejoint la crête un peu en contrebas de l'arrivée du téléski d'Arbesquens.

    2h45 Arrivée du Téléski d'Arbesquens (1847m)
    Descendre la crête à droite en empruntant le sentier déjà suivi à l'aller.

    3h05 Superbagnères (1791m)

Point d'intêret
    Beau panorama durant une grande partie du parcours
Epoque souhaitable
    du printemps à l'automne, en l'absence de neige
Azimuts
    Panorama Céciré (2403m)
    Sommet Azimut Distance
    Sauvegarde (2738m) 132.19º 10.26km
    Aneto (3404m) 145.19º 17.06km
    pic du Maupas (3109m) 174.19º 6.21km
    Pic Lezat (3107m) 197.81º 5.79km
    Grand Quayrat (3060m) 201.19º 5.22km
    Mont-Perdu (3355m) 257.98º 42.19km
    Pic de Néouvielle (3091m) 284.32º 35.59km