Gorges de Péreille (849m)

par les crêtes du Pech
Gorges de Péreille

Cet agréable parcours dans un espace naturel débute par la traversée des gorges de Péreille.

On poursuit par un cheminement ludique sur une crête boisée, d'où se découvre par endroits de beaux points de vue sur les hameaux en contrebas, et sur le pic de Saint-Barthelemy qui au loin domine le massif de Tabe.

Le retour en boucle par Péreille d'en haut emprunte d'agréables petits sentiers à travers bois.

Ré alisé en novembre 2017
Dernière modification le 28/11/2017
  • Cotation
    T2 - Randonnée en montagne
  • Intérêt
    :  
  • Situation
    Ariège > Foix > Lavelanet Pereille
  • Dénivelée
    : 470 m
  • Distance
    : 10.5 km
  • Altitude maximale
    : 849 m
  • Horaire
    : 2h10 + 2h10
  • Cartes
    IGN Top25 2147ET et 2247OT;Pyrénées n°7 Haute-Ariège
  • Type d'itinéraire
    : Boucle
Accès

    Depuis Foix par la N20, prendre la sortie 12, et suivre la direction Lavelanet par la D117.
    Passer Nalzen, et poursuivre sur la D117. Laisser à gauche la route du château de Roquefixade, et 500m plus loin, emprunter à gauche la petite route de Pichobaquo.
    Continuer sur 500m. Au croisement, se garer de suite à droite sur quelques emplacements de l'autre côté de la route.

Difficultés

    Sentier parfois un peu confus. Bien suivre les indications.
    Aucunes difficultés techniques en l'absence de neige.

Descriptif
    Itinéraire aller par les Gorges de Péreille   distance: 5.4km ; dénivelé: +320m ; durée: 2h10

    0h00 Pichobaco (547m)
    Suivre la route la plus à gauche. Elle longe une habitation par la droite, et se poursuit à plat (direction ouest nord-ouest).
    150m plus loin, laisser à droite le petit sentier de Péreille d'en haut par lequel on reviendra, et poursuivre tout droit sur la route.
    Quelques minutes plus tard on atteint un embranchement (550m). Emprunter le sentier de droite qui se poursuit à plat, sans traverser le ruisseau de Douctouyre.
    Continuer jusqu'à la bifurcation du hameau de Coumescure.

    0h15 Embranchement de Coumescure (550m)
    Laisser à droite la route d'accès à Coumescure, et poursuivre tout droit sur le sentier des gorges de Péreille (direction nord).
    Le sentier pénètre plus avant dans les gorges qui se resserrent de part et d'autre.
    On passe au pied de falaises d'escalades, puis le sentier sort peu à peu des gorges, et finit par rejoindre un  carrefour.

    0h45 Carrefour (543m)
    Emprunter le sentier de droite qui monte en direction de Péreille d'en bas (direction est).
    Laisser la vieille église sur notre droite, et au carrefour suivant emprunter la route de gauche.
    80m plus loin, on trouve une nouvelle bifurcation: laisser la route de droite conduisant directement à Péreille d'en haut, et emprunter la route de gauche qui sort de Péreille en s'élevant doucement au-dessus de la carrière de calcaire (direction nord-ouest).
    La route fait un lacet à droite. Juste après, on rejoint une table d'orientation à hauteur de la Croix de Péreille.

    1h15 Croix de Péreille - Table d’orientation (650m)
    Jolie vue au sud sur les sommets du massif de Tabe: à gauche le Soularac, et sa droite, le pic de Saint-Barthelemy. Un peu plus à droite, le Mont Fourcat.
    Poursuivre sur la route (direction est). Au bout de 300m, lorsque la route commence à descendre, emprunter à droite une petite sente assez raide. La sente nous élève rapidement jusqu'au sommet de la croupe. Poursuivre à gauche, en montée le long de la croupe, sur une petite sente facile à suivre (direction sud-est).
    Tout au long de ce parcours sur les hauteurs, la vue se dégage par endroit à travers les feuillages, nous permettant de jouir de beaux points de vue en contrebas sur le village de Péreille d'en haut, et au loin sur le massif de Tabe.
    Lorsque le sentier cesse de monter, on se trouve au point le plus haut, au niveau de camp de Canebière.

    2h10 Camp de Canebière (849m)

    Retour par Péreille d'en haut   distance: 5.1km ; dénivelé: +150m -470m ; durée: 2h10

    0h00 Camp de Canebière (849m)
    Poursuivre tout droit sur le sentier qui maintenant descend doucement en forêt. Le sentier oblique à gauche, puis un peu plus loin à droite. Quelques minutes plus tard, on atteint une bifurcation.

    0h15 Bifurcation de Barthe Grande (785m)
    Laisser le sentier en descente en face, et emprunter celui de droite. Il remonte de 40m, puis redescend jusqu'à rejoindre une route, à l'orée du bois. La suivre en face jusqu'au hameau de Péreille d'en haut, 300m plus loin.

    0h45 Péreille d'en haut (780m)
    A l'entrée du village, emprunter la route à gauche, au milieu des habitations. Poursuivre tout droit sur un sentier qui descend dans le creux d'un vallon (direction sud-ouest).
    A la prochaine bifurcation, suivre le sentier de gauche, toujours en descente.
    Plus bas, traverser une prairie en descendant sur la gauche pour rejoindre l'orée de la forêt au bas de la prairie.

    1h00 Ruisseau de Caychalet (710m)
    Traverser sur notre gauche le ruisseau à sec, et rejoindre une petite sente qui descend à couvert sur l'autre rive. La suivre à droite (direction ouest).
    Vers 650m, le sentier s'oriente à gauche, et poursuit se descente jusqu'au hameau de Coumescure.

    1h30 Coumescure (570m)
    Laisser les habitations sur notre droite, et emprunter à gauche une petite sente qui remonte en orée de bois (direction est).
    Plus loin, la sente oblique à droite, et poursuit sa montée en forêt. Continuer jusqu'à franchir une croupe, où l'on rencontre une nouvelle bifurcation.

    1h50 Bifurcation de Tournier (685m)
    Emprunter le large sentier en descente à droite (direction sud). Plus bas, le sentier oblique franchement à droite (direction ouest). Poursuivre jusqu'à rejoindre la route, au niveau de la bifurcation empruntée à l'aller.
    Suivre la route à gauche pour rejoindre en quelques minutes le point de départ.

    2h10 Pichobaco (547m)

Point d'intêret
    Joli cadre de verdure.
    Beaux points de vue.
Epoque souhaitable
    Toute l'année, en l'absence de neige
Tracés
Commentaires
    Pierre et Karine   5 Mai 2019
    Bonjour, Randonnée avec beau point de vue et agréable à parcourir par temps chaud car très ombragée par contre dommage mal expliquée, mal balisée sur une bonne partie et nous avons rencontré trop de clôtures électriques à bétail avec des sentiers fort abîmés et boueux force du passage des troupeaux ! On s’est souvent trompés et nous avons dû faire souvent donc des retours en arrière, donc Rando un peu décevante les sentiers ne sont pas bien entretenus aussi ! Voilà sinon mis à part tout cela la nature est au rdv !

    Jean-Marc  13 Mars 2019
    Bonjour Echo, Sur la montée depuis Pichobaco, il faut laisser à droite la route d'accès à Coumescure, comme indiqué dans le descriptif. Au retour, comme indiqué par Laurine, les moins aventuriers peuvent depuis Coumescure rejoindre directement la route qui descend vers Pichobaco.

    écho09  26 Février 2019
    Bonjour ! C'est moi ou j'ai loupé un chemin ? La montée depuis la route de Pichobaquo se fait en balisage jaune jusqu'à la route de Péreille au point 790 sans passer par Comescure donc et Préreille d'en Haut ... Mais j'avais la tête dans la montée !

    Laurine  9 Février 2019
    Balade sympathique sur la première moitié. Par la suite le balisage disparait et le chemin devient très ténu... un bon élaguage ne serait pas de trop également par moment. Bref, un conseil : en arrivant à Coumescure, rejoignez directement la route qui descend vers Pichobaco (10 minutes).

    Jean-Marc  3 Juillet 2018
    Bonjour Fleur, Sur le chemin du retour, la petite sente dont tu parles se trouve juste à l'entrée de Coumescure, avant de pénétrer dans le village. Elle n'est pas très visible au départ mais le sentier est bien tracé par la suite. Depuis Coumescure, en remontant à gauche en orée de forêt (direction est), on tombe nécessairement dessus. Au niveau de la croupe, le sentier se fait un peu moins visible sur une dizaine de mètre. Il par sur la gauche et rejoint rapidement un grand sentier. Bonnes randos Jean-Marc

    Fleur  30 Juin 2018
    Petite rando de mise en jambe agréable avec de beau paysage de campagne. Par contre sur la dernière partie, lors du passage dans les prairies, nous avons cherché notre chemin.Entre autre à Coumescure, nous n'avons pas trouvé la petite sente qui monte. Il semble qu'il ne faut pas aller jusqu'au lavoir, mais tourner avant. Et ensuite, il n'y avait plus de chemin au niveau de la fameuse croupe. Nous avons trouvé en passant à travers la végétation assez dense. Les sentiers sont aussi sur la fin défoncés par les vaches. Cela reste une jolie balade.

Votre commentaire
Veuillez renseigner ce champ
Veuillez renseigner ce champ