rando-marche.fr

 

 Pech de Bugarach par le col de Péchines (1230m)
au départ du col de Linas

La boucle par le col de Péchines et l'arête Sud-Est du Bugarach offre une grande variété de paysage.
Très ludique, la montée le long de l'arête est de difficulté modérée. Elle nécessite cependant d'avoir le pied sûr et de ne pas être trop sujet au vertige.

Sommet isolé au coeur de l'Aude, le Pech de bugarach nous offre un somptueux panorama sur les montagnes ariègeoises. 

Le retour s'effectue en suivant la large crête puis en descendant par la voie normale jusqu'au col de Linas.

Réalisé en novembre 2012
Réalisé en mai 2014
Dernière modification le 09/08/2016
  • Cotation
    T4 - Randonnée alpine
  • Intérêt
    :  
  • Situation
    : Aude > Bugarach > Col de Linas
  • Dénivelée
    : 650 m
  • Distance
    : 10.5 km
  • Altitude maximale
    : 1230 m
  • Horaire
    : 3h30 + 1h50
  • Cartes
    : Top25 2347OT
  • Type d'itinéraire
    : Boucle
Accès
Coordonnées GPS: 42° 52' 0.72'' N / 2° 23' 0.11'' E
Depuis Limoux, direction Couiza par la D118.
Dans Couiza, direction Bugarach par la D613, puis D14.
Traverser Bugarach et poursuivre sur la D14 pendant 4km.
Se garer au col de Linas (Panneau et parking à droite de la route)
Difficultés
Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Au retour, roches glissantes par temps humide.
A ne pas faire par vent fort, ou temps de pluie.
Descriptif
Itinéraire aller par le col de Péchines   distance: 6.5km ; dénivelé: +650m -80m; durée: 3h30

0h00 Parking du col de Linas (667m)
Laisser la piste balisée jaune qui part au Sud en direction du Pech de Bugarach visible au loin (c'est par là qu'on reviendra). Emprunter la piste de gauche (Sud-Est). Rester sur le sentier principal qui chemine à découvert, d'abord à plat, puis en légère descente.
On rejoint une habitation sur notre droite (Les Pastressis). La dépasser et Poursuivre sur une petite route carrossable. 500m plus loin, on rejoint un sentier peu visible au départ sur notre droite (panneau "Pechines" au départ du sentier).

0h35 Bifurcation Pechines (588m)
Emprunter le sentier à droite. (marques jaunes jusqu'au col de Péchines)
Quelques minutes plus tard, au niveau d'un carrefour à 3 branches, suivre la piste de gauche (Sud). Elle nous élève en lacet à travers bois jusqu’au col de Péchines.

1h30 Col de Péchines (910m)
Marques jaunes très discrètes jusqu'au Pech de Bugarach.
Partir à droite (Nord-Est) en direction du Pech de Bugarach. Un peu plus loin, un panneau "Pic Bug Sportif" marque le début du parcours d'arête.
Remonter l'arête au mieux, en suivant une sente peu marquée et un balisage jaune très discret. Les principales difficultés peuvent s'éviter par la gauche.
Après avoir franchit un dernier passage difficile en s'aidant des mains, on s'oriente à gauche en traversée à découvert sur une sente bien marquée. En quelques minutes on atteint la jonction avec le GR36 (1190m). Le suivre à droite pour rejoindre le sommet en quelques minutes.

3h30 Pech de Bugarach (1230m)

Retour au col de Linas    distance: 4km ; dénivelé: -570m; durée: 1h50

Balisage jaune très présent jusqu'au parking

3h30 Pech de Bugarach (1230m)
Descendre prudemment au nord pour rejoindre une piste très visible en contrebas qui part à découvert sur le plat, plein Nord.
Lorsque le sentier bascule sur l'autre versant on rejoint une bifurcation.

4h00 Accès Pique Grosse (667m)
On peut suivre le sentier de gauche, en aller-retour, pour rejoindre en quelques minutes un col sous la Grosse Pique (joli point de vue). Revenir à la bifurcation par le même chemin.
Descendre à droite en lacet, puis en traversée à travers bois. Descente raide par endroit, sur roches un peu glissantes.

5h00 Jonction Piste (667m)
Laisser la piste de gauche qui permet de rejoindre Bugarach, et suivre à droite la bonne piste qui nous ramène sans difficulté au col de Linas.

5h20 Col de Linas (667m)

Plus d'infos
Ne pas négliger cependant la présence d'un passage délicat peu avant d'atteindre le sommet du Pech de Bugarach. Ce passage, certes très court, ne peut être évité et s’apparente à de l'escalade cotation II (nécessitée de s'aider des mains pour escalader un court passage rocheux sur plusieurs mètres)
Epoque souhaitable
du printemps à l'automne, en l'absence de neige
Balisage
jaune
Points d'intérêt
Joli parcours de crête.
Points de vue.
Variété des paysages.