Vignemale (3298m)

traversée Petit - Grand Vignemale

Vignemale : traversée Petit - Grand Vignemale

Grande classique estivale, la traversée Petit-Grand Vignemale est une course de difficulté modéré permettant de parcourir quatre beaux 3000 du massif du Vignemale: Le Petit Vignemale, L'Aiguille des Glaciers, La Pointe Chaussenque et la Pique Longue.

Le cadre est magnifique et la course est plaisante.

Extrêmement fréquentée, la Pique Longue n'est pas l'endroit le plus propice pour une longue pause. Les amateurs de tranquillité pourront poursuivre jusqu'au Clot de Hount par un parcours ludique de 30mn.

Réalisé en aout 2020
Dernière modification le 08/08/2020
  • Intérêt
    :  
  • Situation
    Hautes-Pyrénées > Gavarnie > Barrage d'Ossoue
  • Cotation alpinisme
    PD+
  • Cotation escalade
    : 3b
  • Cotation de sérieux
    III
  • Type de terrain
    : Arête
  • Orientation principale
  • Distance
    : 16 km
  • Dénivelée
    : 1600 m
  • Dénivelé de difficulté
    : 250 m
  • Altitude maximale
    : 3298 m
  • Horaire
    : 3h45 + 3h + 4h
  • Cartes
    Top25 1647OT (Ign); Pyrénées n°4 Bigorre
  • Type d'itinéraires
    Boucle / retour pied de la voie
Accès
    Depuis l’entrée de Gavarnie, suivre à droite la D128. Passer la zone de parking et poursuivre 8km en direction du barrage d'Ossoue. Se garer sur les zones de parking près du barrage.
    Sur les derniers kilomètres, la route se transforme en piste en mauvais état. Praticable en voiture de tourisme en roulant doucement.
Difficultés

    Apprchoche et descente : crampons et piolet pour le glacier. Encordement conseillé sur le glacier.
    Attention aux chutes de pierre, très fréquentes dans la montée à la Pique Longue. Casque indispensable.
    Attention aux pont de neige persistants une partie de l'été, et fragilisés par la fonte des neiges. On retrouve ces brèves portions enneigées dans la première partie du parcours, sur les affluents du ruisseau des Oulettes, notamment sur le ruisseau du Montferrat (2092m), et sur le ruisseau du Tapou (1950m). Ne pas hésiter à les contourner quand c'est possible.

    Sur l'arête : rocher globalement bon. Aérien mais facile. La descente du Petit Vignemale constitue la principale difficulté (III), mais rappel équipé pour ceux qui ne sont pas tentés par la desescalade.
    Itinéraire évident par la suite. Rocher excellent jusqu'à l'Aiguille du Glacier.
    Au delà le l'Aiguille du Glacier, on peut
    - soit rejoindre directement le glacier par une sente cairnée
    - soit poursuivre sur l'arête par la traversée rapide de la Pointe  Chaussenque sur rocher moyen, et rejoindre le glacier au prochain col (entre la Pointe Chaussenque et le Piton Carré). Il est possible de poursuivre encore plus loin sur l'arête en effectuant la traversée du Piton Carré, mais le rocher y est médiocre. Dans ce cas, on rejoint le glacier après le Piton Carré.

Descriptif
    Itinéraire d'accès au refuge de Bayssellance   distance: 5km ; dénivelé: +850m  ; durée: 2h45

    Voir le descriptif ici : accès au refuge de Bayssellance

    Approche - du refuge au Petit Vignemale    distance: 1.5km ; dénivelé: +470m  ; durée: 1h00

    0h00 Refuge de Bayssellance (2651m)
    Emprunter le GR10 en direction de la hourquette d'Ossoue visible à l'Ouest.
    Le sentier s'élève rive gauche du vallon et rejoint le col sans difficulté.

    0h15 Hourquette  d'Ossoue (2734m)
    Du col, suivre le sentier qui monte en crête dans les pierriers (direction sud, puis sud-ouest) jusqu'à atteindre le sommet du Petit Vignemale. La montée est rude, mais sans difficulté technique.

    1h00 Petit Vignemale (3032m)

    Traversée Petit - Grand Vignemale   distance: 1.7km ; dénivelé: +250m -70m ; durée: 3h00

    0h00 Petit Vignemale (3032m)
    Poursuivre sur la crête qui devient plus étroite. Contourner facilement par la gauche un premier ressaut en empruntant une sente, puis franchir sur le fil les deux ressauts suivants (II+).
    On atteint le crux de la voie constituée d'une désescalade délicate coté droite (versant Nord) sur une trentaine de mètres. Pour cela, on peut soit désescalader le dièdre (III+, non équipé), ou bien la dalle juste après (III+, deux rappels 15m équipés).
    Arrivé en bas, remonter en traversée sur une vire un peu expo. On rejoint l'arête un peu au-dessus du col des Glaciers (cairn).
    Rejoindre sans difficulté en contournant un petit ressaut par le versant Sud.

    1h00 Col des Glaciers (2990m)
    La suite de l'itinéraire ne présente pas de grosses difficultés.
    Parcourir une belle taillante en restant sur le fil (excellent rocher, II+).
    On poursuit par la montée à l'Aiguille du Glacier, tantôt sur le fil de l'arête, tantôt légèrement versant Sud. Le rocher est excellent sur tout le parcours (II).

    1h45 Aiguille du Glacier (3155m)
    On peut poursuivre sur l'arête jusqu'à la Pointe Chaussenque toute proche, mais le rocher est moyen et l'intérêt assez limité.
    On abandonne donc ici l'arête pour descendre en écharpe au Sud en suivant une vague sente cairnée. La descente est facile, mais le terrain croulant incite à la concentration. On rejoint rapidement le glacier.
    Crampons aux pieds, remonter le glacier jusqu'au pied du versant Sud de la Pique Longue.

    2h30 Pied de la face sud du Vignemale (3200m)
    Quitter les Crampons et gravir les pentes rocheuses et dalleuses, en suivant les cairns (plusieurs itinéraires possibles).
    Attention aux chutes de pierres sur cette portions très fréquentée. Le port du casque est très fortement recommandé.

    3h00 Pique Longue du Vignemale (3298m)
    Retour par le Clot de la Hount et col du Cerbillona    distance: 7.8km ; dénivelé: +50m -1500m; durée: 4h00

    0h00 Pique Longue du Vignemale (3299m)
    Descendre sur le fil de l'arête Sud-Ouest, en direction du Clot de la Hount . La descente est facile, sur excellent rocher (II à II+).
    Au bas de l'arête, on contourne un ressaut par la gauche en descendant dans un goulet de quelques mètres qui nous amène au pied de la brèche.
    Franchir le collet (courte traversée sur névé pentu jusqu'en milieu d'été).
    Remonter en face, versant Sud dans la première partie, puis proche du fil par la suite (II à II+, excellent rocher).

    0h30 Clot de la Hount (3291m)
    Descendre sans difficulté l'arête Sud du Clot de la Hount. On rejoint rapidement le col  de Cerbillona.

    0h45 Col de Cerbillona (3195m)
    Crampons au pieds, descendre le glacier en suivant les traces les plus visibles qui évitent généralement au mieux la zone de crevasses. En fin d'été, il est préférable de faire un large lacet à droite  (Sud-Ouest) pour éviter la partie raide et crevassée du glacier.
    Vers 2870m, on oblique à gauche pour se rapprocher progressivement des parois du Petit Vignemale.

    1h30 Pied du Glacier d'Ossoue (2700m à 2800m variable)
    Après avoir abandonné les crampons, poursuivre en descente en direction du sentier qui s'étire au nord-est. Des cairns nous guident dans le choix du meilleur itinéraire.
    Vers 2630m, laisser sur notre gauche un sentier qui permet de rejoindre directement le refuge de Bayselance, et poursuivre en descente sur le sentier de droite.
    Vers 2450m, on rejoint un bifurcation signalée par une panneau. Laisser le sentier de gauche menant au refuge de Bayselance, et poursuivre tout droit en descente. Peu après, on trouve sur notre gauche les grottes de Bellevue, creusées dans la roche.

    2h00 Grottes Bellevue (2400m)
    Poursuivre sur le sentier bien tracé du GR10 qu'on conserve jusqu'au bout.
    Pas de difficultés particulières sur cette partie de l'itinéraire.
    Attention cependant aux pont de neige persistants une partie de l'été, et fragilisés par la fonte des neiges. On retrouve ces brèves portions enneigées sur les affluents du ruisseau des Oulettes, notamment sur le ruisseau du Montferrat (2092m), et sur le ruisseau du Tapou (1950m). Ne pas hésiter à les contourner quand c'est possible.

    4h00 Barrage d'Ossoue (1834m)

Epoque souhaitable
    Juillet à septembre
Matériel nécessaire
    30m de corde.
    Quelques sangles et dégaines.
    piolet/crampons pour le glacier