Pic de Néouvielle (3091m)

arête Est

Pic de Néouvielle : arête Est

Une approche rapide nous amène jusqu'au pied du couloir du Ramoun, puis à la brèche. De là, on fait un aller-retour sur l'arête Ouest du Ramoun jusqu'au sommet.

On poursuit sur l'arête Est jusqu'au sommet du Néouvielle.

Mieux vaut privilégier le début de saison estivale (fin mai à début juillet) pour bénéficier d'une approche et d'un retour rapide et confortable. La neige présente généralement à cette période à partir de la brèque de Barris rend en effet la progression beaucoup plus agréable que sur les pierriers.

Très belle alternative à la voie normale qu'on emprunte au retour.

Réalisé en juin 2020
Dernière modification le 25/06/2020
  • Intérêt
    :  
  • Situation
    Hautes-Pyrénées > Saint-Lary-Soulan > lac d'Aubert
  • Cotation alpinisme
    PD+
  • Cotation escalade
    : 3c
  • Cotation de sérieux
    III
  • Type de terrain
    : Arête
  • Orientation principale
    : Est
  • Distance
    : 8.5 km
  • Dénivelée
    : 1030 m
  • Dénivelé de difficulté
    : 100 m
  • Altitude maximale
    : 3091 m
  • Horaire
    : 5h30 + 2h30
  • Cartes
    Top25 1748ET;Pyrénées n°4 bigorre
  • Type d'itinéraires
    : Boucle
Accès

    Depuis l'A64 Sortie 16 Lannemezan, direction Arreau, St-Lary Soulan, Aragnouet.
    Dans Aragnouet, suivre à droite, sur 10km, la direction du lac de Cap de Long, puis à gauche la route réglementée à partir du lac d'Oredon.
    Poursuivre 5.5km jusqu'au terminus de la route, au niveau du lac d'Aubert.

    L'accés au lac d'Aubert par la route des lacs est en général autorisé à partir de début juin, pour l’ouverture de la pêche.
    En été, l'accès à partir du lac d'Oredon est réglementé: accès interdit à la circulation montante entre 9h30 et 18h (mise en place de navettes). Route à péage en dehors de ces horaires (9€ au-delà de 24h en 2020)

Difficultés

    Pentes raides enneigés en début de saison (crampons et piolet recommandés). Pierriers très pénible en fin d'été et automne.
    Arête globalement facile, rocher excellent (granit), parties aériennes et exposées, passages de III+ / PD+

Descriptif
    Approche par la brèque de Barris   distance: 3.5km ; dénivelé: +1030m -80m ; durée: 5h30

    0h00 Lac d'Aubert (2160m)
    Depuis le parking, rejoindre le barrage et le traverser sur la digue.
    Traverser à gué un petit ruisseau et poursuivre en montée direction sud sud-ouest. Une bonne sente et de nombreux cairns nous guident efficacement pour trouver le meilleur itinéraire.
    Vers 2250m, au niveau d'un replat, on s'oriente à droite (NO), en direction du bas de l'épine dorsale qui descend du Néouvielle (crête de Barris).

    1h00 Brèque de Barris (2439m)
    Face à nous, à l'ouest, on découvre la brèche Chausenque.
    A gauche (sud-ouest) domine la pointe caractéristique du Ramoun.
    Juste à droite du Ramoun, on peut apercevoir le Néouvielle.

    Poursuivre encore quelques minutes sur l'itinéraire classique  se dirigeant droit vers la brèche de Chausenque, puis abandonner cet itinéraire pour se diriger vers la gauche (sud-ouest).
    On s'élève sur des pentes régulières, parallèlement à la crête de Barris d'Aubert, en direction du col situé entre le Néouvielle et le Ramoun.
    Vers 2850m, se diriger à gauche pour rejoindre un couloir évident situé un peu à l'ouest du Ramoun.

    2h35 Base du couloir Nord du Ramoun (2900m)
    La totalité du couloir est visible depuis sa base. Très encaissé, il demeure enneigé assez longtemps. Il est constitué d'une ligne droite évidente de 45° de pente maximale et de 100m de dénivelé. Il débouche sur un petit col 2980m, non corniché.
    Du col, monter à gauche en direction du Ramoun. On suit le fil, parfois aérien (III à III+). Des cairns nous guident pour emprunter un réseau de vires là où le fil de l'arête nous parait trop abrupte.

    3h30 Ramoun (3011m)
    Descendre par le même itinéraire jusqu'au petit col. Poursuivre sur le fil de l'arête plus ou moins à l'horizontale (II à III).
    On rejoint le col situé à base du Néouvielle.

    4h30 Col (2965m)
    L'arête s'élève maintenant régulièrement jusqu'à la crête sommitale.
    La progression est ludique, essentiellement sur le fil, sur un excellent rocher, parfois aérien, mais n'excédant jamais le III.
    A l'approche de la crête sommitale, une dalle inclinée demande un peu plus d'attention, mais l'adhérence irréprochable du rocher suffit à rassurer (III+).
    Par la suite, la crête se couche et s'oriente à droite (jonction avec l'arête des Trois Conseillers). Rejoindre facilement le sommet (II).

    5h30 Pic du Néouvielle (3091m)

    Retour par la voie normale   distance: 4km ; dénivelé: -950m; durée: 2h30

    0h00 Pic du Néouvielle (3091m)
    Revenir brièvement sur nos pas pour descendre par la voie normale, en désescaladant prudemment les rochers.
    Depuis le sommet du Néouvielle, on peut également descendre en poursuivant tout droit sur la crête ouest, et en rejoignant un peu plus bas les pentes enneigées en début de saison. Cet itinéraire est plus rapide et moins fréquenté, mais un peu plus exposé que le précédent (traversée sur une dalle inclinée nécessitant de bien s'aider des mains).

    Poursuivre la descente sur les pentes nord de l'ancien glacier du Néouvielle en direction de la brèche de Chausenque. En été cette zone est envahie par d'infâmes éboulis, mais jusqu'en juillet la neige recouvre généralement ces pentes, rendant la progression en crampons infiniment plus agréable.

    La descente est régulière, direction nord, puis nord-ouest. Attention à ne pas se laisser entrainer par la pente, mais bien s'orienter vers la gauche pour éviter la zone la plus pentue.

    Vers 2900m, poursuivre la descente à droite, dans l'axe du vallon (direction nord-est).

    A l'aplomb de la brèche Chausenque, descendre à droite en traversée en direction de la brèque de Barris (direction Nord-est)

    1h30 Brèque de Barris (2439m
    Revenir par le sentier emprunté à l'aller.

    2h30 Lac d'Aubert (2160m)

Plus d'infos
    On peut écourter la course en évitant l'aller-retour au Ramoun, mais ce joli sommet apporte un point de vue complémentaire, et son ascension par l'arête ouest est très agréable.
Point d'intêret
    Cadre exceptionnel. Parcours d'arête ludique. Itinéraire peu fréquenté.
Epoque souhaitable
    De la fin du printemps à l'automne. De préférence en juin lorsque les pierriers sont encore recouverts par la neige
Equipement particulier
    Casque, matériel de TA et corde 25m utile pour assurer/rassurer un second