rando-marche.fr

 

 Phare de Béar (50m)

du Cap Béar à Paulilles

Du cap Béar à la charmante plage de Paulilles, voilà une jolie promenade de bord de mer qui nous amène par un itinéraire pas trop fréquenté à la découverte de jolies criques isolées.

Idéal pour profiter du calme, du bruit de la mer, et de la senteur du romarin.

Réalisé en mars 2005
Dernière modification le 11/08/2016
  • Cotation
    T1 - Randonnée
  • Situation
    : Pyrénées-Orientales > Port-Vendres
  • Dénivelée
    : 180 m
  • Distance
    : 4.6 km
  • Altitude maximale
    : 50 m
  • Horaire
    : 1h10 + 1h10
  • Cartes
    : IGN Top25 2549OT Banyuls
    Pyrénées n°11 Roussillon
  • Type d'itinéraire
    : Aller-retour
Accès
Coordonnées GPS: 42° 30' 0.95'' N / 3° 8' 0.18'' E
Depuis Port-Vendres, suivre le chemin du Cap Béar pendant près de 3km. Se gare au ternminus, au niveau des bâtiments du phare.
Difficultés

Itinéraire sur sentier bien tracé et bien entretenu. Pas de difficultés particulières.

A éviter toutefois par vent violent.

Descriptif
Itinéraire aller   distance: 2.3km ; dénivelé: +70m -110m; durée: 1h10

Depuis le phare suivre à gauche (direction sud) le sentier de Banyuls. Le sentier descend d'une cinquantaine de mètres pour rejoindre un peu plus loin le bord de mer au niveau de l'anse Santa Catarina.

Poursuivre sans difficulté sur le sentier clairement marqué qui longe la côte en prenant de la hauteur par endroit avant de redescendre au niveau de la mer.

A mi-parcours, on rejoint la petite plage Balanti, non accessible par la route.

Continuer jusqu'à atteindre la plage de Bernardi où le sentier de bord de mer prend fin.

Retour   distance: 2.3km ; dénivelé: +110m -70m; durée: 1h10

Revenir par le même itinéraire.

Plus d'infos
Avec un peu d'astuce, une bonne carte et une boussole, on peut faire une boucle en revenant par l'intérieur des terres depuis la plage de Bernardi.
Epoque souhaitable
Toute l'année, en l'absence de vent fort
Balisage
Jaune
Points d'intérêt
Dernier phare avant la frontière espagnole, le phare Béar fut construit en 1905 avec du marbre rose de Villefranche. Haut de 27 mètres, et 83 mètres au dessus du niveau de la mer, sa lumière est visible à 50 km de la côte.
Hélas, comme la majorité des phares, il ne se visite pas.