Pic de Bacanère depuis Artigue (2193m)

par la cabane d'Ourdiès

Sans doute l'itinéraire le plus cours et le plus rapide pour accéder au pic de Bacanère, a adapter en fonction du niveau d'enneigement et de la stabilité du manteau neigeux.

Si on le temps et l'envie, on peut prolonger agréablement l'aventure en faisant le retour en boucle par le plan de Montmajou.

Panorama trois étoiles tout au long du parcours sur la crête franco-espagnole.
  • Cotation
    R4 - Course en raquette
  • Intérêt
    :  
  • Situation
    Haute-Garonne > Artigue
  • Dénivelée
    : 1100 m
  • Distance
    : 13 km
  • Altitude maximale
    : 2193 m
  • Horaire
    : 3h + 2h45
  • Cartes
    Top25 1848OT (IGN);Pyrénées n°5 (Rando Editions)
  • Type d'itinéraire
    : Boucle
Accès
    Coordonnées GPS: 42º 49' 0.79'' N / 0º 37' 0.15'' E

    Depuis l'A64 sortie 17, suivre la direction Bagnères-de-Luchon.
    A l’entrée de Bagnères-de-Luchon, suivre à gauche la direction de Juzet de luchon.
    Traverser Juzet, puis emprunter à droite la D46 sur 6km, jusqu'à l'Artigue.
    Se garer sur le petit parking à gauche juste avant l'entrée du village. Quelques places  également à droite en bordure de route.
    La route est régulièrement déneigée jusqu'à Artigue.

Difficultés

    Itinéraire aller en partie hors sentiers. Bonnes capacités d'orientation requises.

    Pentes raides pour accéder à la cabane d'Ourdiès, à n'emprunter que sur manteau neigeux stabilisé

    Attention aux corniches très présentes versant Est sur la crête frontière.

    Ce topo décrit un parcours hivernal. En été un réseau de sentiers permet d'accéder à la cabane d'Ourdiès, puis à la crête frontière.

Descriptif
    Itinéraire aller par la cabane d'Ourdies   distance: 6km ; dénivelé: +970m ; durée: 3h00

    0h00 Parking d'Artigue (1224m)
    Traverser le village et passer à droite de l'église.
    Au-delà de la route goudronnée, poursuivre sur le sentier du GR10 qui s'élève au nord-est. Le sentier s'approche de la forêt, puis la longe par la gauche (direction est).
    Vers 1440m, au nouveau d'un carrefour de pistes en bordure de forêt...

    0h30 Bifurcation (1441m ; km 1.7)
    laisser à droite l'itinéraire de la voie classique du Montmajou, et poursuivre tour droit sur une bonne piste (direction Est). Un peu plus loin laisser la piste montant à droite, et poursuivre sur la piste principale à altitude constante.
    Franchir à gué le ruisseau du Bois des Ayres, et poursuivre sur la piste qui s'oriente à gauche.
    100m plus loin, lorsque le terrain s'y prête, monter à droite à travers bois hors sentier. S’élever constamment direction Nord-Est. La progression est facile. On rejoint en 10mn une vaste clairière, au centre de la laquelle se trouve la cabane du Plan du Bosc.

    1h00 Cabane du Pan du Bosc (1570m ; km 3.1)
    Cabane ouverte, état moyen, 2 places, cheminée, bois et rivière à proximité
    Traverser la clairière et poursuivre dans la même direction sur un sentier qui s'élève à travers bois.
    Au-delà de la forêt, continuer vers la crête, en s'élevant en traversée montante vers la droite (direction Nord-Est). On grimpe rudement à travers un champs de fougère invisible en hiver, mais rendant le cheminement totalement  impraticable en été.
    On rejoint la crête à proximité  de la cabane d'Ourdiès.

    1h30 Cabane d'Ourdies (1760m ; km 3.7)
    Cabane ouverte, en bon état, couchage à l'étage sur plancher, 4 places. Source, et bois au nord, 100m en contrebas la cabane.
    Rejoindre la crête frontière par une montée régulière sur une large croupe (direction Est).

    2h15 Borne frontière 398 (2040m ; km 4.7)
    Il ne nous reste plus qu'à suivre la crête frontière qui nous amène sans difficulté jusqu'au sommet du Bacanère.
    Attention tout au long de cette progression à rester en retrait de la ligne de crête où se forme des corniches de taille parfois imposantes.

    3h00 Pic de Bacanère (2193m  ; km 6)

    Retour par le plan de Montmajou   distance: 7.5km ; dénivelé: +130m -1000m ; durée: 2h45

    0h00 Pic de Bacanère (2193m)
    Revenir par le même itinéraire de crête, et poursuivre sur la crête au-delà de la borne frontière 398  jusqu'au col de Taons.

    0h36 Col des Taons (1972m ; km 1.7)
    Ruines de piliers en ciment
    Une remontée régulière et sans difficulté nous élève jusqu'au vaste sommet du Plan de Montmajou.

    1h00 Plan de Montmajou (2082m ; km 2.3)
    Vaste plateau, d'où l'on jouit d'une vue extraordinaire tant sur le massif de la Maladeta que sur les sommets frontaliers du luchonnais.
    Attention à ne pas trop s'approcher des à-pics du versant est
    .
    Descendre à droite, direction Ouest, sur une pente modérée.
    On rejoint rapidement le col de Peyrehitte.

    1h15 Col de Peyrehitte (1945m ; km 2.9)
    Sur notre gauche en contrebas se trouve les deux cabanes de Peyrehitte. L’une d'elle est réservée au berger. L'autre, en bon état, est ouverte aux randonneurs.
    Poursuivre dans la même direction sur la serrat de Créspés. Rester au plus haut de la crête si elle est bien garnie, sinon préférer progresser légèrement en contrebas à droite sur le tracé du GR10.
    Vers 1750m, on s'oriente à gauche pour descendre directement sur la cabane de Saunères visible en contrebas.

    2h00 Cabane de Saunères (1660m ; km 4.8)
    Belle cabane en balcon, avec vue trois étoiles sur la chaine des Pyrénées.
    Poursuivre en descente sur une large piste qu'emprunte le GR10, en coupant éventuellement les lacets.
    Parvenu à Artigue, traverser le village pour retrouver le parking.

    2h45 Artigue (1224m ; km 7.5)

Plus d'infos
    - Hauteur de neige idéale: 1200m ou plus bas.
    - Hauteur de neige acceptable: 1800m.
Point d'intêret
    Magnifique panorama sur les Pyrénées, et en particulier sur le massif de la Maladeta.
Epoque souhaitable
    décembre à mai, sur manteau neigeux stabilisé
Où loger
    Cabane de Ourdiès (1760m) : située aux 2/3 du parcours, elle est en bon état, 4 places à l'étage, sans matelas, cheminée. Bois et source en descendant un peu versant nord. Magnifique point de vue sur la chaine des Pyrénées.
Equipement particulier
    Raquettes.
    Crampons et piolet en cas de neige dure.