rando-marche.fr

 

 Pic de la Journalade (1945m)

par le col de Port

Pentes herbeuses et joli cheminement sur une large crête constituent l'essentiel de l'itinéraire jusqu'au pic de la Journalade. Au programme, de beaux point de vue, et quelques passages un peu délicats en approchant du sommet.

Malgré son altitude modeste le pic de la Journalade offre, du fait de sa position en retrait de la chaîne des Pyrénées, un magnifique panorama sur les hauts sommets.

Le retour en boucle  par le Cap de la Dosse et la forêt de Sauzet est l'occasion de parcourir des sentiers peu fréquentés.

Réalisé en Octobre 2006
Réalisé en Mai 2014
Réalisé en Novembre 2016
Dernière modification le 17/11/2016
  • Cotation
    T4 - Randonnée alpine
  • Intérêt
    :  
  • Situation
    : Ariège > Tarascon-sur-Ariège > Saurat > Col de Port
  • Dénivelée
    : 1050 m
  • Distance
    : 14.7 km
  • Altitude maximale
    : 1945 m
  • Horaire
    : 3h15 + 3h30
  • Cartes
    : IGN Top25 2047ET
    Pyrénées n°7 Haute Ariège
  • Type d'itinéraire
    : Boucle
Accès
Coordonnées GPS: 42° 53' 0.94'' N / 1° 27' 0.16'' E

De Saint-Girons, prendre la D618 en direction de Massat. Aprés Massat continuer jusqu'au Col de Port.
De Tarascon sur Ariège, prendre la D618 en direction de Saurat. Après Saurat, continuer jusqu'au Col de Port.

Difficultés

Pas de difficulté jusqu'à l'antécime cotée 1888m.  Le passage des deux bosses constituant cette antécime demande un peu d'attention et l'usage des mains par endroits. Le reste de l'ascension jusqu'au pic de la Journalade est raide mais sans difficultés particulières.
Progresser prudemment sur l’arête finale.
L'itinéraire de retour n'est pas toujours facile à trouver. Il est nécessaire de savoir s'orienter avec une carte, ou bien revenir sagement par l'itinéraire de l'aller.
La traversée sous le cap de la Dosse est dangereuse en présence de neige.

Descriptif
Du col de Port au Pic de la Journalade   distance: 5.5km ; dénivelé: +850m -150m ; durée: 3h15

0h00 Col de Port (1250m)
Emprunter une sente qui s'élève sur une large croupe, à gauche de la forêt (direction sud). Rester constamment au plus haut de la croupe, en ignorant les sentiers forestiers partant sur notre droite.
Vers 1500m poursuivre la montée à droite, toujours en restant au plus haut de la croupe (direction sud-ouest)

1h00 Pic d'Estibat (1663m)
Descendre à gauche (direction Sud-Est) le long d'une crête herbeuse.
Au point le plus bas (1569m), on remonte la crête en évitant éventuellement par la droite le petit sommet suivant (1593m).
Poursuivre sur la large crête qui s'oriente maintenant vers le sud.

1h30 Sommet des Griets (1621m)
Poursuivre sur la crête, en légère descente (direction sud). On passe trois petites bosses avant de rejoindre le col de l'Estagnou.

1h50 Col de l'Estagnou (1592m)
S'élever en restant toujours au plus haut de la croupe (direction sud). Une montée régulière nous amène au pied d'une double éminence rocheuse (1850m). Gravir la première bosse en s'aidant des mains par endroits. Redescendre en face, et gravir la seconde bosse, plus facile.
Redescendre sur un petit col (1860m), puis entamer la montée jusqu'au sommet du Pic de la Journalade.

3h15 Pic de la Journalade (1945m)

Retour par la cabane de Doule   distance: 9.2km ; dénivelé: +200m -900m ; durée: 3h30

0h00 Pic de la Journalade (1945m)
Trouver la sente qui descend à gauche (Sud-Est) en direction du Cap de la Dosse.
Rejoindre le col coté 1822m, et descendre en traversée à gauche  en suivant une sente assez visible (direction Est).
Vers 1770m, la sente se poursuit en restant à altitude constante.  On traverse à flanc, sous le Cap de la Dosse, sur des pentes faciles. Attention à ne pas se laisser trop entrainer par la pente, mais bien suivre la sente pas toujours bien marquée.
Vers 1750m, On rejoint la croupe nord du cap de la Dosse qu'on descend à gauche (direction nord est).

1h00 Col du Pla de Pesse (1711m)
Descendre à gauche (Nord-Ouest) sur les pentes herbeuses. On rejoint un talweg qu'on descend rive gauche. On trouve un sentier peu marqué au départ.
Vers 1550m, le sentier se poursuit en traversée descendante à gauche (sud-ouest).
Vers 1480m, le sentier s'oriente à droite et descend dans le fond de vallon, en direction de la cabane de la Doule (direction nord)

1h45 Cabane de la Doule (1301m)
Cabane en ruine, sans toiture.
Passer à droite de la cabane, et remonter légèrement au nord, en restant rive droite du ruisseau.
On retrouve un sentier bien marqué. Le suivre en descente, rive droite du ruisseau. Il nous conduit  jusqu'à une passerelle.

2h00 Passerelle (1220m)
Franchir le ruisseau de Loumet sur la passerelle, et suivre un petit sentier qui chemine à altitude constante vers le nord-est.
Au bout de quelques minutes on rejoint une piste forestière dans un virage. Suivre la branche de gauche, en légère montée. La piste chemine en lisière de bois (direction nord-est), puis se poursuit à travers bois, passe une croupe et s'oriente à gauche (nord-ouest). Garder la piste jusqu’à une ancienne maison forestière.

2h35 Maison forestière (1277m)
Refuge ONF fermé.
Passer à gauche de la maison forestière, et poursuivre tout droit, en montée à travers bois.
Vers 1310m on sort du bois. Le sentier continue vers le nord-ouest, en direction de la cabane d'Estibat.

2h55 Cabane pastorale d'Estibat (1326m)
Cabane en mauvais état, sale et sans porte.
Le sentier passe la cabane par la gauche, et remonte vers le Nord-Ouest. Si on ne parvient pas à conserver la piste poursuivre la montée nord-ouest jusqu'à passer la croupe aux alentours de 1400m.
Vers 1400m, on passe une croupe. Le sentier se poursuit à gauche en traversée à altitude constante (direction ouest).
On rejoint le cheminement de crête emprunté à l'aller. Descendre à droite sur le chemin de l'aller pour rejoindre le col de Port en 10mn.

3h30 Col de Port (1250m)

Epoque souhaitable
de la fin du printemps à l'automne, en l'absence de neige.
Où loger
Pas de cabane utilisable sur le parcours
Balisage
Pas de balisage
Points d'intérêt
Joli parcours de crête, de difficulté modérée. Beau panorama au sommet de la Journalade. Itinéraire de retour peu fréquenté.